Découvrir le hameau de Gadancourt

Hameau de Gadancourt Cette commune a fusionné avec Avernes le 1er janvier 2018. Le petit hameau de Gadancourt a une position dominante exceptionnelle qui ne correspond pas à une origine de groupement villageois, mais plutôt à l'implantation d'une abbaye dans un site isolé et à défricher. L’habitat venu plus tardivement ne s’est jamais développé, le site propre du village limitant son extension. Peu protégé des vents, le village a gardé un environnement végétal très dense. A Gadancourt,...
Plus

Ferdinand de Caix, le dernier prieur d’Avernes 1735-1794

Ferdinand de Caix naquit le 6 septembre 1735, à Ainval (Somme), le quatrième de sept enfants. Il était fils de Félix de Caix et de Marie-Anne Lepage. Celle-ci mourut veuve, à Frémainville, le 21 juillet 1784. La famille paraît avoir été de bonne bourgeoisie : un de ses frères fut officier, un autre religieux. Ses livres de compte nous le révèlent comme un prêtre suffisamment à son aise. (suite…)
Plus

L’incendie de 1836

Au début de l'hiver 1836, en pleine nuit, une maison de la rue de l'église prend feu. Immédiatement chacun se sent mobilisé et vient en secours. Les moyens matériels de l'époque sont dérisoires : ce sont les hommes se passant les seaux d'eau et l'utilisation des tonnes agricoles (ces internes remplies manuellement et pouvant transporter 1 000 litres, d'où le nom). (suite…)
Plus

Découvrir Avernes

Le Village Le village d'Avernes se situe au creux d'un large vallon creusé par les eaux de ruissellement des pentes Nord des Buttes d'Arthies. Les eaux de plusieurs sources, dont l'une captée qui alimente en eau potable les communes adhérentes au S.I.E.V.A. (Syndicat Intercommunal des Eaux de l'Aubette) s'ajoutent à celles qui proviennent des buttes avant d'être canalisées à travers l'agglomération. Les bois, prairies et vergers enserrent le village groupé en ordre serré autour de l’église...
Plus

L’Orphelinat National des Chemins de fer Français

C'est dans notre village, en 1904 qu'à été créé, à l'initiative du Syndicat National des Cheminots, le premier orphelinat. Les fonds du syndicat étant insuffisant, c'est après l'organisation d'un loterie nationale que fut acheté, en 1911, le château d'Avernes. Les premiers enfants y furent accueillis dès le 25 mai 1911. Avernes est donc, pour ce syndicat, le lieu emblématique de la création de cette œuvre sociale. (suite…)
Plus

La libération d’Avernes (vu par P.SIMON)

Mes parents arrivèrent à Avernes début 1937, mon père y étant nommé Facteur Receveur des PTT. J'avais alors moins de trois ans. Ils y vécurent l'immédiat avant guerre, la guerre et l'occupation, la Libération et la période économiquement difficile qui suivit. Fin 1951, mon père fut promu Receveur à Mailly-Champagne (Marne) et nous quittâmes Avernes. J'y ai donc passé toute mon enfance, ma sœur et mes deux frères y sont nés, je m 'y suis fait mes premiers copains, j'y ai vécu mes premières exp...
Plus